Maryse Jornod est née en 1955. Bénéficiant d’une formation de comptable, elle a obtenu sa licence en droit, mention droit suisse, section doctorat, de l’Université de Lausanne en 1984, ainsi qu’une licence complémentaire en droit l’année suivante. En 1991, sa thèse en droit comparé « La femme et le nom en droits suisse et français » rédigée sous la direction du Professeur Bernard Dutoit de l’Université de Lausanne lui vaut le titre de Docteure en droit.
Elle a en outre travaillé en qualité de greffière ad hoc auprès des tribunaux civils de Morges et Aubonne.
Détentrice du brevet d’avocat vaudois depuis 1992, elle a ouvert sa propre Etude en 1993 à Lausanne.
De 1996 à 2004, elle a officié en qualité de vice-présidente du Tribunal des Baux du Canton de Vaud, à temps partiel.

ASSOCIATIONS

Membre du Comité de la Chambre Vaudoise Immobilière
Membre du Comité de la Fédération Romande Immobilière
Membre du Conseil d’administration de la SVL

SES PUBLICATIONS

Contrat de vente – Décompte acheteur-vendeur, in Cahiers des droits réels 1/2015
Le rendement net de l’immeuble en question, in Séminaire des professionnels de l’immobilier 2015
Le mariage peut aussi être une bonne affaire, in swissinfo.ch 2016
Avantages et inconvénients du mariage, in bebe-bebe.com, 2010
Le nom après divorce, in bebe-bebe.com, 2010
Le nom de l’enfant en droit suisse, in bebe-bebe.com, 2010
La contestation du loyer initial, in Revue de droit suisse, Bâle 2006, p. 37
La limite inférieure de la diminution du loyer initial lors du changement de locataire, in Cahiers du bail, Lausanne 2005, p. 1
L’avocat et les assurances en faveur de ses employés, in L’avocat moderne : regards sur une profession dans un monde qui change ; mélanges publiés par l’Ordre des Avocats Vaudois à l’occasion de son Centenaire, Bâle 1998, p. 67
La femme et le nom en droits suisse et français, thèse de licence et de doctorat, Lausanne 1991